Catalogue des œuvres

Trois Ballades de François Villon     126/(119)

Pour chant et piano
(ou orchestre)

I. Ballade de Villon à s’amye
II. Ballade que Villon fait à la requeste de sa mère pour prier Nostre-Dame
III. Ballades des femmes de Paris

Incipit :
I. Faulse beauté qui tant me coûte cher
II. Dame du ciel, régente terrienne
III. Quoy qu’on tient belles langagières

Date de composition :
mai 1910

Édition :
chant et piano, Durand, septembre 1910 ; chant et orchestre, Durand, mars 1911

Nomenclature :
3.3.2.3 — 4.2.0.0 — hpe — cordes

Première audition :
Londres, 18 novembre 1910, Aeolian Hall, par Maggie Teyte ; Paris, salle des Agriculteurs, 16 janvier 1911, par Marguerite Babaïn et A. Delacroix au piano
voix et orchestre : Paris, 5 mars 1911, par Ch. Clark, Concerts Séchiari sous la direction de l’auteur, puis par Jean Périer, le 25 mars suivant, Cercle musical, sous la direction de Charles Domergue