Présentation

Le Centre de documentation Claude Debussy a été créé en 1972 à l’initiative du musicologue François Lesure afin d’encourager le développement des études debussystes et de fournir un outil de travail et de communication aux chercheurs spécialisés.

D'abord installé à Saint-Germain-en-Laye, ville natale du compositeur, il fut animé jusqu’en 1976 par Margaret G. Cobb, qui constitua le premier noyau de ses collections. Roy Howat puis Anick Devriès Lesure lui succédèrent, avant que Myriam Chimènes n'en devienne conservateur de 1984 à 1988. Le Centre de documentation Claude Debussy a ensuite déménagé à plusieurs reprises avant d’être accueilli en 1996 dans les locaux du département de la Musique de la Bibliothèque nationale de France où il se trouve aujourd’hui.

Afin d’encourager et de diffuser les recherches debussystes en France et à l’étranger, le Centre de documentation Claude Debussy acquiert, conserve et met à la disposition du public la documentation la plus complète possible concernant le compositeur et son époque.

Il se fixe pour but de réunir :

  • les reproductions photographiques de tous les manuscrits autographes de Debussy (esquisses, manuscrits définitifs, épreuves corrigées, correspondances) dispersés dans les bibliothèques publiques et les collections privées en France et à l’étranger ;
  • les partitions des œuvres de Debussy dans leurs éditions françaises et étrangères ;
  • les livres et périodiques concernant le musicien et son temps (monographies, souvenirs, correspondances, numéros spéciaux, articles de presse, articles extraits de revues scientifiques, thèses) ;
  • des programmes de concerts, affiches, photographies et autres documents iconographiques susceptibles de servir à des projets éditoriaux ou audiovisuels et à des expositions temporaires ;
  • les enregistrements de son œuvre (disques compacts, microsillons, 78 tours, bandes magnétiques, enregistrements inédits) ;
  • des fonds d’archives de spécialistes (André Schaeffner, Oswald d’Estrade Guerra, Jean Touzelet, etc.)